www.takeapen.org 19/07/2019 02:38:16
  Cherche
Guerre de religions L’Autorité palestinienne a financé les activités terroristes avec les sommes versées par les pays arabes et l'Union européenne La résurrection, ça existe!! devinez où? chez lez Palestiniens!! Oui ou non, l'Union européenne finance-t-elle Arafat depuis des années en sachant qu'il détourne ses aides ? Comment faire confiance à ARAFAT? Le père d’un porteur de bombe suicide accuse les recruteurs de son fils Pas le moindre regret Israël-Palestine, au-delà des illusions Les illusions perdues Compassion va vers la famille des assassins? Israël et Résolution 242 Le retour de l’anti-sémitisme en France "Israel-Palestine : en parler sans se fâcher " La condamnation ou le déshonneur Réponse de ACPRO a l'article "Des géographes à l'assaut de la Palestine?" "Le plus grand ennemi de la connaissance n'est pas l'ignorance, c'est l'illusion de la connaissance" Un cas de désinformation de la part de la Télévision Suisse Romande ? La lettre ouverte de Fanny Haïm aux juges de la Cour Internationale de Justice Au Mr. Romano Prodi, President de la Commission européenne Le vrai triomphe de la terreur Lettre adressée au Ministre des affaires étrangères du Canada "Massacre à Cana, les négociations Liban-Israel reportées" Pourquoi israël fait le sale boulot: La loi, sans la force pour l’appliquer, n’est rien ! Disproportion ? Le mouvement terroriste Hezbollah a refusé de répondre … Tsahal: la seule armée au monde a avoir un code moral Cibler des terroristes - Aspects legaux Diabolisation d’Israël organisé par l’AFP
Click to send this page to a colleague_send_to_a_friend_FR
Click to print this page_print_page_FR

Lettre adressée au Ministre des affaires étrangères du Canada

Lettre adressée au Ministre des affaires étrangères du Canada par une Israélienne, suite a sa déclaration concernant l'élimination par Israël du chef terroriste fondateur du Hamas le scheik Ahmed Yassine.

(Traduction Edmond Silber et Renée Levy)

24.3.2004

Cher Monsieur le Ministre Graham,

Peut-être que si vous viviez dans un pays où vos enfants doivent s'inquiéter lorsqu'ils montent dans un autobus, fréquentent des cafés ou participent à des visites éducatives organisées, et que vous soyez obligés de prier qu'ils ne soient pas attaqués, vous pourriez commencer à comprendre le quotidien que nous vivons. Yassine n'est aucunement différent de Ben Laden et tout le monde est prêt à admettre qu'il fallait l'éliminer. La différence est que l'on condamne Israël lorsque cet État essaie de se protéger.

Je suis très, très déçue que dans mon pays natal, le Canada, notre droit d'exister et de vivre en paix est critiqué et nous est nié. Je me demande comment vous pouvez être contre l'élimination d'un terroriste notoire qui a enlevé la vie à plus de 400 personnes et en a handicapé des milliers d'autres. Nous sommes un pays très civilisé et si nous avions le moindre espoir de pouvoir entamer des pourparlers sérieux avec un terroriste et que notre droit d'exister serait accepté et que les bombardements terrifiants cesseraient, je peux vous assurer que nous n'aurions pas éliminé Yassine. Cependant, cela n'a pas été le cas et si vous viviez le carnage quotidien que nous subissons depuis trois ans et demi, peut-être que vous seriez du même avis que nous.

Depuis trop longtemps déjà nous avons fait preuve de trop de retenue. D.I.E.U. vous préserve, si l'ennemi entrait dans votre maison, je vous demande Monsieur le Ministre, feriez-vous preuve de retenue ? Si le terroriste était dans l'autobus qu'aurait pris votre fille, ou dans la chambre à coucher de votre fils, ou que vous le trouviez planté là, avec une ceinture explosive, à regarder votre femme prendre un café, seriez vous toujours capable de me regarder dans les yeux ou de regarder votre femme dans les yeux et lui dire : « je pense que nous devrions l'inviter à s'asseoir et discuter ». J'ai honte de penser que mon gouvernement, même le temps d'une minute, ne comprenne pas les ravages du terrorisme.

M. Graham, je suis une psychologue diplômée pratiquant en clinique ici en Israël et précédemment au Canada. Je vous invite à venir vous asseoir avec moi, dans mon bureau où je travaille, où je rencontre quotidiennement ceux qui ont subi le traitement « des petits jeux amicaux » de votre ami M. Yassine. J'espère que vous n'ayez jamais à vivre ce que ces gens ont vécu. Que la providence vous épargne les moments difficiles que ces personnes ont subis. Je vous souhaite de n'avoir jamais à faire face à ce que nous vivons tous les jours de l'année. Tant que vous ne serez pas à ma place, M. Graham, vous n'avez pas le droit de condamner un pays qui prend les moyens nécessaires pour se défendre. Avec la forte hausse de l'antisémitisme au Canada, le terrorisme sera bientôt chez vous. Ce n'est qu'une question de temps.


Dr. Batya L. Ludman

Israël



Copyright © 2001-2010 TAKE-A-PEN. All Rights Reserved. Created by Catom web design | SEO